Porcelaine

La porcelaine a été fabriquée pour la première fois en Chine sous la dynastie Tang. Le type le plus familier en Occident n’a pas été fabriqué avant la dynastie des Yuan (1279-1368 apr. J.-C). Il était fait de kaolin (argile de porcelaine blanche) et de pétuntsé (roche feldspathique également appelée pierre de porcelaine), cette dernière étant broyée en poudre et mélangée avec l’argile. Pendant la cuisson, qui s’est déroulée à une température d’environ 1 450 °C (2 650 °F), le petuntse s’est vitrifié, tandis que l’argile réfractaire a permis au récipient de conserver sa forme.

En savoir plus sur la porcelaine

Histoire de la porcelaine

A l’époque médiévale, des spécimens isolés de porcelaine chinoise ont trouvé leur chemin vers l’Europe, où ils étaient très prisés, principalement en raison de leur translucidité. Les potiers européens ont fait de nombreuses tentatives pour les imiter et, comme il n’existait pas à l’époque de connaissances chimiques et physiques précises permettant d’analyser la porcelaine et de la synthétiser, les expériences se sont déroulées strictement par analogie. La seule substance translucide fabriquée alors était le verre, et il était peut-être inévitable que le verre opacifié à l’oxyde d’étain ait dû être utilisé comme substitut de la porcelaine. La nature du verre, cependant, rendait impossible sa mise en forme par l’un ou l’autre des moyens utilisés par le potier, et un mélange d’argile et de verre broyé a finalement été essayé. La porcelaine ainsi fabriquée ne ressemble que superficiellement à celle des Chinois et est toujours qualifiée de porcelaine tendre, ou artificielle. La date et le lieu de la première tentative de fabrication de la porcelaine tendre sont discutables, mais certaines poteries du Moyen-Orient du XIIe siècle ont été fabriquées à partir d’émail mélangé à de l’argile et sont parfois translucides. La même formule a été employée avec un certain succès à Florence vers 1575 dans des ateliers sous le patronage du duc François de Médicis. Aucune autre tentative ne semble avoir été faite jusqu’au milieu du XVIIe siècle, lorsque Claude et François Révérend, importateurs parisiens de poterie hollandaise, se sont vus accorder le monopole de la fabrication de la porcelaine en France. On ne sait pas s’ils ont réussi ou non à le fabriquer, mais à la fin du XVIIe siècle, la porcelaine était certainement fabriquée en quantité, cette fois par une usine de Saint-Cloud, près de Paris.

Le secret de la porcelaine véritable, ou dure, semblable à celle de la Chine n’a été découvert que vers 1707 en Saxe, lorsque Ehrenfried Walter von Tschirnhaus, assisté d’un alchimiste appelé Johann Friedrich Böttger, a remplacé le verre moulu par de la roche feldspathique moulue dans la formule en porcelaine tendre. La porcelaine tendre, toujours considérée comme un substitut de la porcelaine dure, a été progressivement abandonnée parce qu’elle n’était pas rentable ; le gaspillage du four était excessif, atteignant parfois les neuf dixièmes du total.

Comment faire de la porcelaine ?

Les termes porcelaine tendre et dure désignent la cuisson tendre à environ 1 200 °C nécessaire pour la première, et la cuisson dure à environ 1 450 °C nécessaire pour la seconde. Par coïncidence, elles s’appliquent également aux propriétés physiques des deux substances : par exemple, la porcelaine tendre peut être coupée avec une lime, alors que la porcelaine dure ne le peut pas. Ceci est parfois utilisé comme un test de la nature du corps.

Au cours d’expériences menées en Angleterre au XVIIIe siècle, on a fabriqué une sorte de porcelaine tendre dans laquelle on ajoutait de la cendre d’os (phosphate de calcium obtenu par grillage des os des bovins et broyage en poudre fine) au verre broyé. Plus tard on ajoutera cette cendre d’os à la vraie formule de porcelaine dure, et le corps qui en résulta, connu sous le nom de bone china (porcelaine d’os), est depuis devenu la porcelaine anglaise standard. La porcelaine dure est forte, mais sa nature vitreuse la fait s’écailler assez facilement et, à moins d’être traitée spécialement, elle est généralement légèrement teintée de bleu ou de gris. La porcelaine osseuse est légèrement plus facile à fabriquer. Elle est plus solide, ne s’écaille pas facilement, et les cendres osseuses lui confèrent un aspect blanc ivoire largement considéré comme désirable. En général, la porcelaine d’os est la plus populaire pour les services de table en Angleterre et aux États-Unis, tandis que la porcelaine dure est préférée sur le continent européen.

Zoom sur 2 artisans : Porcelaine

  • Les Porcelaines d’Isabelle

    Les Porcelaines d’Isabelle
    Décorant à la main de la porcelaine de Limoges, je propose des objets uniques et personnalisés. Toute ma vaisselle est peinte à la main pour égayer votre table de tous les jours et offrir des cadeaux originaux. Je (...)
    SITE : www.lesporcelainesdisabelle.com/
  • Atelier ombre et lumière

    Atelier ombre et lumière
    Fourniture pour decorateur sur porcelaine Porcelaine Blanche et décoré, Cours et Stages
    SITE : www.porcelaine-ombre-et-lumiere.com/ (...)
  • Ne passez pas à côté

    • Métiers d’art Email, céramique

      Classées parmi les arts décoratifs issus de la poterie, les céramiques sont classées comme des matériaux inorganiques et non métalliques qui sont essentiels à notre mode de vie quotidien. Les artisans en céramique et en matériaux sont ceux qui (...)
    • Métiers d’art Poterie

      La poterie est un des arts décoratifs les plus anciens et les plus répandus, constitué d’objets en terre cuite et durcis à la chaleur. Les objets fabriqués par le potier sont généralement utiles, comme des récipients pour contenir des liquides ou des (...)

    Le dernier artisan inscrit

  • Porcelaine

    Peinture d’art personnalisée

    Notre vocation ? Commercialiser une grande variété d'objets décoratifs et utilitaires, de vaisselle et de cadeaux, peints entièrement à la main, principalement sur porcelaine et sur verre. Notre credo ? Personnaliser ! Ce sont vos envies, vos besoins, qui nous guident. Que vous vouliez offrir un cadeau unique à l'occasion d'un événement, ou vous (...)
    SITE : un-air-personnel.com/
  • Les autres artisans Porcelaine

    • Plaisance Atelier

      Découvrez le travail d'un petit atelier de peinture sur porcelaine installé à Paris. Vous y trouverez des pièces uniques mais aussi un lieu calme et reposant où apprendre les différentes techniques de (...)
      SITE : plaisanceatelier.blogspot.com/